Forum de L'Abeille Coule

Collectif de court-métrages de Valence, Drôme
 
AccueilAccueil  Retour au siteRetour au site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Inception

Aller en bas 
AuteurMessage
w i l l i a m .
Digne d'un sucre d'orge
Digne d'un sucre d'orge
avatar

Masculin Nombre de messages : 2494
Age : 28
Localisation : Saint-Félicien
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Inception   Jeu 5 Aoû 2010 - 9:38

alors ouais, chais pas qui l'a vu ?

moi globalement j'ai passé la soirée d'après a y repenser, et je veux vite le revoir.
et éloi, j'ai lu que le thème de la dernière scène du film, en fait c'est "Rien de rien" de Edith Piaf, passé au ralenti. genre fin du film, fin du rêve..

_________________
"C'est facile d'écrire. Il suffit de regarder fixement la page blanche jusqu'à ce que votre front saigne." Gene Fowler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://williamlaboury.over-blog.com
Janto
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1622
Age : 29
Localisation : derrière toi
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Inception   Jeu 5 Aoû 2010 - 10:35

Moi je l'ai vu ! (et en Imax en plus) PLEIN DE SPOILER DONC

J'ai trouvé que c'était un bon divertissement dans le sens où l'essentiel fonctionne : j'ai été prit dans les différentes couches des rêves, dans le côté "mission impossible" du truc, la relation entre les membres de l'équipe, le "couple" Hardy/Gordon-Lewitt (meilleurs personnages du film), et l'aspect profondément ludique de l'inception.

Après, le film est pour moi bourré de défauts, à commencer par sa réalisation super plate (à part la scène du couloir, toutes les scènes d'action ne sont que des trucs cadrés serrés en longue focale tournés par la deuxième équipe), sa photo très décevante au regard des promesses visuelles du film, et son intrigue bourré de choses inutiles (ou mal exploitées, ça dépend du point de vue).

Marion Cotillard ne sert à rien (zéro attachement émotionnel et ducoup incapacité pour moi de m'identifier à la culpabilité de Cobb), et certains aspects sont franchement bâclés pour la compréhension du spectateur (genre Ellen Page qui débite ses deux pages d'explication en 20 secondes, "ah oui d'accord j'ai tout compris"...).

Que le film veuille être vertigineux dans sa narration, c'est une chose, et il le réussit plutôt très bien lors des réveils en série à la fin, mais la confusion des explications balancées à la va-vite au détour d'un dialogue mal cadré, c'est pas du vertige que ça provoque.
Si on compare à Matrix (vu qu'apparemment Inception c'est le "nouveau Matrix..."), on voit bien qu'il est possible de raconter une histoire compliquée et vertigineuse sans tout balancer n'importe comment au spectateur.

Deux autres points m'ont gênés.

Le premier, ce sont les promesses non tenues. Je vais pas faire mon aigri et oublier ce que le marketing promettait pour me concentrer sur le film : à un moment, Dicaprio entraîne Page et ils s'essayent à un certain nombre de modifications architecturales, avec le fameux plan où elle "retourne" Paris (filmé et monté n'importe comment, mais passons...). Eh bien à aucun moment, et je dis bien AUCUN, il ne se produira plus la moindre modification de ce genre dans le film, lorsque ce sera vraiment utile.

Lorsqu'on arrive à la base dans la neige, j'étais super excité, on venait de terminer le niveau dans l'hôtel (super niveau d'ailleurs) et on arrive dans un décors monstrueux, avec enfin le boulot que Page a fournit en matière de labyrinthe !
Eh ben non. Non on n'a pas le temps, alors en fait y a un conduit d'aération qui conduit là où on veut sans problèmes. Et en fait le labyrinthe il sert à rien (ah si ! à empêcher Mall de trouver la sortie, mais dans le genre potentiel de conflit sous-exploité dans l'action, ça se pose là...), et au lieu de la super scène d'infiltration qu'on nous promettait, on se met à avoir une grosse scène d'action filmée et montée n'importe comment avec une gestion de l'espace catastrophique (où est qui et qui fait quoi ? aucune idée.... Nolan est fan de "Au service secret de sa majesté" mais en vrai c'est "Meurs un autre jour" qu'il nous a fait (même la poursuite de "Le monde ne suffit pas" est mieux).

Ces modifications d'architecture et la promesse d'un film vertigineux sont d'ailleurs les deux gros points de frustrations pour un film qui semble ne jamais profiter réellement de son énorme budget et de l'avancée de la technologie aujourd'hui.

Le deuxième point chiant, c'est la musique. C'est du Zimmer, donc du media venture, donc des grosses basses, du gros synthé, des trompettes et des tambours, on dirait une sorte de logorée musicale tellement ça n'a pas de personnalité. C'est bien simple, y a AUCUN thème, AUCUNE mélodie. Je sais bien que ça se veut moderne et tout mais là c'est toujours la même chose, avec juste des changements quand il s'agit d'épouser le rythme du film.
Honnêtement, ils auraient remis la musique des Batman de Nolan à la place qu'on n'aurait pas vu la différence...


Mais malgré tous ces reproches, le film a fonctionné sur moi parce que l'aspect ludique (la chose la plus importante du monde au cinéma) est vraiment très réussi, et que le concept global est suffisamment fort et assez bien foutu pour être prenant sans trop s'ennuyer, ce qui est quand même pas mal !


(Toy Story 3, c'est super génial par contre, et pourtant j'avais peur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://janto.blog.toutlecine.com
w i l l i a m .
Digne d'un sucre d'orge
Digne d'un sucre d'orge
avatar

Masculin Nombre de messages : 2494
Age : 28
Localisation : Saint-Félicien
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Inception   Ven 6 Aoû 2010 - 11:21

Ben ce qui m'a laissé un peu froid c'est surtout l'intrigue autour de l'inception et ses enjeux direct (la multinationale..), je m'y sentais pas impliqué vu que le vrai enjeu il est derrière (les enfants); en théorie ça aurait pu bien marcher mais là, l'inception fait vraiment pretexte, on reste avec eux sans trop savoir comment c'est prévu de se passer (le code, le coffre..). Donc les choses se passent et on dit "ah ok c'était prévu comme ça." ça m'a fait plusieurs fois ce décalage ou on comprend trop tard pour être bien immerger dans la scène. Et pourtant a d'autres moments la compréhension est hyper bien gérée, les infos arrivent au bon moment pour qu'on ait envie d'aller les chercher sans sortir de la scène.

là ou le film m'a épaté c'est dans ses inventions et ses détails (c'est presque étouffant de se dire tous les quarts d'heures "ouah c'est trop bien, chuis au cinéma c'est trop bien!"). Il réussit aussi bien que Matrix a construire sa mythologie, avec des choses très concrètes et proches de nous (les kicks, le temps dilaté, les projections..). Un film qui invente des choses aussi puissantes que les 5 strates de temps imbriquées, qui l'implique à fond dans sa narration (contrairement a la scène de Paris à l'envers), ça donne l'impression qu'il mobilise tout ce que le cinéma peut faire; et moi c'est pas souvent que j'ai cette sensation d'être devant ce que le cinéma n'avait jamais pensé a faire / ce qu'il est le seul a pouvoir faire.

c'est ptetre pour ça que j'ai du mal a le penser comme un film normal, même s'il a pas mal de défauts..

_________________
"C'est facile d'écrire. Il suffit de regarder fixement la page blanche jusqu'à ce que votre front saigne." Gene Fowler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://williamlaboury.over-blog.com
KaWa
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1673
Age : 29
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Inception   Ven 6 Aoû 2010 - 21:26