Forum de L'Abeille Coule

Collectif de court-métrages de Valence, Drôme
 
AccueilAccueil  Retour au siteRetour au site  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Monologue pour un keuf

Aller en bas 
AuteurMessage
Noo
Abeillé Anonyme
Abeillé Anonyme
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Localisation : Valence
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Monologue pour un keuf   Sam 7 Juin 2008 - 22:42

Eh ben alors? Et le film de Paul alors, y avait que Got et moi ou quoi? impressions, avis, conseils?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrtille.hautetfort.com
w i l l i a m .
Digne d'un sucre d'orge
Digne d'un sucre d'orge
avatar

Masculin Nombre de messages : 2494
Age : 28
Localisation : Saint-Félicien
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   Dim 8 Juin 2008 - 11:29

on peut le voir où ??? bounce

_________________
"C'est facile d'écrire. Il suffit de regarder fixement la page blanche jusqu'à ce que votre front saigne." Gene Fowler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://williamlaboury.over-blog.com
Noo
Abeillé Anonyme
Abeillé Anonyme
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Localisation : Valence
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   Dim 8 Juin 2008 - 15:58

Fallait venir à la proj' aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrtille.hautetfort.com
w i l l i a m .
Digne d'un sucre d'orge
Digne d'un sucre d'orge
avatar

Masculin Nombre de messages : 2494
Age : 28
Localisation : Saint-Félicien
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   Mar 17 Juin 2008 - 17:25

Ah ça y est il est sur son site !
Bon évidemment avec une affiche imitation pro, un générique de 2min avec 10 fois PEB dedans, ça change pas.

Je pense qu'il a atteint son objectif, ça a de la gueule, c'est très différent de ce qu'on voit en amateur, et tout est relativement crédible. Les personnages font pas trop ados, le style est cohérent entre l'image, les musiques et l'histoire, et c'est un exploit d'avoir terminé un projet aussi ambitieux et dense sur 30 minutes !

Au niveau de l'écriture il y a des imprécisions ou des maladresses que j'avais pas remarqué en le lisant et qui passent mal ici : le fait qu'il dise "Jessy j'ai tué pour toi" alors qu'il a récupéré l'argent du mec tué, ou bien le fait qu'il zigouille tous les méchants juste après leur danse ridicule qui leur donnait un coté plutôt sympathique. Ca enlève de l'intensité là ou il aurait pu y en avoir..

Formellement je lui trouve trop de superflue, trop de chapitres, trop d'effets de styles retro, de voix-off, de flou, de musiques connues, de noirs, de sons. Même si sur le principe j'aime pas les fausses tâches de pellicule, il a décidé d'en mettre pour accompagner l'ambiance rétro, c'est son choix et c'est cohérent. Mais comme le film est toujours dans l'imitation plutôt artificielle de références, ça le rend un peu pauvre. Comme si sa richesse formelle aspirait tout le reste.

L'image a quelque chose de repoussant, c'est la réaction que j'ai eu devant le film. Elle est un peu étouffante, floue, saturée, c'est étrange, j'avais envie de détacher les yeux de l'écran.
Ca c'est aussi renforcé parce que souvent l'image ne fait qu'illustrer, et qu'on a pas besoin de regarder pour comprendre.

En fait la voix et la musique nous dictent les émotions : les images répètent (l'image du fauteuil roulant au début) ou ne parlent pas (la séquence toute plate du poker).
Cette séquence elle ne parle pas parce qu'elle était pas découpé, et parce que j'ai pas chercher à lui donner du sens en la tournant. Paul m'a dit "tu filme comme tu veux, l'important c'est que le personnage gagne", et moi j'ai préféré filmer une ambiance qu'une action (connard).
Du coup le spectateur entend la musique lui dire que le mec gagne, du coup le spectateur est passif, du coup le spectateur risque de décrocher..
Dans la dernière partie de cette séquence de poker, l'image raconte quelque chose, mais c'est la musique, continue, qui bouche l'action, qui recouvre l'image et fait perdre ce qui se passe. Il me semble que sans la musique on comprendrait bien, et avec une bonne musique collée au rythme de l'image on pourrait même ressentir.

Et puis il n'y a pas de son direct (bruit de verre, de pas..), donc on a un peu l'impression d'avoir des images silencieuses qui défilent sur une voix explicative de bonimenteur. C'est empêche de capter l'attention, je pense.

Mais voilà, au final je le voix comme un film impressionnant de travail, et qui nous apprend beaucoup de ses erreurs.

_________________
"C'est facile d'écrire. Il suffit de regarder fixement la page blanche jusqu'à ce que votre front saigne." Gene Fowler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://williamlaboury.over-blog.com
Ted Collins
Abeillé Anonyme
Abeillé Anonyme
avatar

Masculin Nombre de messages : 233
Age : 28
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 12/03/2008

MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   Jeu 19 Juin 2008 - 20:46

Intérressant de voir que William commence sérieusement à acquérir de l'expérience visuelle sur ce qui marche dans un film et ce qui ne marche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cinemediasup.com/
w i l l i a m .
Digne d'un sucre d'orge
Digne d'un sucre d'orge
avatar

Masculin Nombre de messages : 2494
Age : 28
Localisation : Saint-Félicien
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   Jeu 19 Juin 2008 - 22:24

faites comme moi, devenez monteur tongue

_________________
"C'est facile d'écrire. Il suffit de regarder fixement la page blanche jusqu'à ce que votre front saigne." Gene Fowler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://williamlaboury.over-blog.com
w i l l i a m .
Digne d'un sucre d'orge
Digne d'un sucre d'orge
avatar

Masculin Nombre de messages : 2494
Age : 28
Localisation : Saint-Félicien
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   Sam 21 Juin 2008 - 18:50

et j'ai oublié de parler du générique de fin, merci paul-emmanuel pour ce générique ! une musique qui tranche, qui se prend pas au sérieux, des noms écrits en petits caractères illisibles, c'est tout le contraire du PE qu'on connait. Et les images du makingof ça fait plaisir à voir.
N'empêche le générique de fin c'est vachement important. Quand ils essayent pas de te faire rester dans le film, c'est là que tu prend un peu de recul sur le film. Et avec celui de paul on se dit "ok c'est un peu prétentieux mais il se prend pas non plus trop au sérieux". (ouf)

_________________
"C'est facile d'écrire. Il suffit de regarder fixement la page blanche jusqu'à ce que votre front saigne." Gene Fowler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://williamlaboury.over-blog.com
polène
Membre de l'Abeille Coule
Membre de l'Abeille Coule
avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 29
Localisation : avignon ou valence
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   Lun 23 Juin 2008 - 18:14

Je suis pas trop d'accord, c'est pédant jusqu'au bout , en fait j'ai préféré le générique au film //eek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ralespaquerettes.skyblog.com , http://floredeschamps.book
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monologue pour un keuf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monologue pour un keuf
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?
» Quels réglages pour un paysage
» Pointillés pour pliage ?
» Objectif sigma pour nikon D40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Abeille Coule :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: